LES TERMITES

Retour Contactez-nous

cliquez sur les images pour les agrandir

Termites ailés Termites soldats
Termites ailés
Termites ailés Termites soldats

LES TERMITES

Parce qu'ils se cachent pour travailler, les termites sont devenus en trente ans un fléau très menaçant sur plusieurs régions de France, et particulièrement dans les grands centres urbains. La très grande difficulté à localiser la ou les termitières conduit maintenant les spécialistes à mettre en place une protection de l'ouvrage contre de nouvelles infestations, et "gérer" la proximité de la termitière en tenant compte de l'environnement du bâti.

 

Les différentes catégories :

  • Les reproducteurs, ailés de couleur noire, de 8 à 10 mm
  • Les soldats, blanchâtres, d'environ 8 mm
  • Les termites ouvriers stériles, blanchâtres, dépourvus d'ailes, de 4 à 6 mm
  • Les reproducteurs secondaires (insectes néoténiques)

 

Les facteurs favorisant l'infestation

La condition première de l'existence de termites est un approvisionnement en humidité (proximité d'un cours d'eau, nappe phréatique à faible profondeur, condensation sur un tuyau, infiltration dans la maçonnerie, ...). Le termite a également besoin de chaleur, fournie artificiellement par le chauffage ou l'isolation thermique des bâtiments.

 

L'alimentation

L’aliment principal du termite est la cellulose qu'il peut trouver dans les bois mis en œuvre. Pour atteindre cette nourriture, les ouvriers sont susceptibles de traverser ou / et perforer différents matériaux (polystyrène, plastique, etc.…).

 

La nature des bois attaqués

Toutes les essences forestières européennes peuvent être attaquées par les termites. Par leur dureté, certaines essences tropicales ne résistent que dans la mesure où elles sont à proximité de matériaux plus tendres. Les dégradations peuvent aller de quelques détériorations localisées à la destruction complète de l'ouvrage.